« Enlevez le nom Pontiac de la MRC Pontiac » - Roger Fleury
Article mis en ligne le 22 octobre 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
2 votes

« Enlever le nom Pontiac de la MRC Pontiac », c’est ce qu’exige Roger Fleury. Pourquoi ? Parce que selon lui, la MRC Pontiac salit le nom de ce Chef issu des Premières Nations. Fait intéressant à noter, Roger Fleury ne demande pas à ce que le nom Pontiac soit enlevé de la municipalité de Pontiac ou encore des circonscriptions fédérale et provinciale de Pontiac. Roger Fleury prétend que la MRC Pontiac ne mérite pas d’être associée au chef de la nation des Outaouais (aussi connu comme Odawa ou encore Nishnaabe).

Roger Fleury affirme que la MRC Pontiac donne le bois de la région aux autres, que la MRC n’a pas consulté les Premières Nations hors réserve lors de sa planification stratégique et que la préfète n’a pas reconnu que la MRC se situe sur un territoire non cédé par les Premières nations. Après vérifications, il est important de noter que les décisions concernant l’attribution des coupes de bois proviennent du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec. Aussi, lors de la panification stratégique de la MRC Pontiac, tous les groupes ou les entités étaient invités à donner leurs opinons et notons que la préfète de la MRC Pontiac a déjà souligné que le territoire de la MRC Pontiac se trouve en zone non cédé.

L’appui du Parti vert du Québec
Seulement deux ou trois individus se sont présentés lors de cette manifestation devant les bureaux de la MRC Pontiac mercredi dernier (21 octobre). Parmi eux, le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrell, venu appuyer Roger Fleury, candidat de ce parti dans Pontiac lors des élections provinciales de 2018. Pour Alex Tyrell, la demande d’enlever le nom Pontiac est sur le même pied d’égalité que la question qui entoure les équipes sportives, tels que les Redskins de Washington dans la NFL, les Redmen de McGill au football universitaire, les Eskimos d’Edmonton dans la LCF ou encore les Indians de Cleveland au sein du Baseball majeur. C’est ce que soutient Alex Tyrell, même si les exemples nommés sont des surnoms ou des qualificatifs et non des personnages historiques comme Pontiac qui a joué un rôle important dans l’histoire de l’Amérique du Nord.

Jane Toller est d’ailleurs sortie à l’extérieur pour en savoir davantage sur la position de Roger Fleury. « On a toujours voulu intégrer les Premières Nations mais je n’étais pas au courant de cette revendication pour enlever la référence au chef Pontiac » a mentionné Jane Toller.

D’ailleurs, Roger Fleury accuse aussi la MRC Pontiac d’avoir détruit ses campements situés dans le Territoire non-organisé (TNO).

Après vérification, ce n’est pas la MRC Pontiac qui exécute l’expulsion des campements mais le Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec. Notons que Roger Fleury est un militant bien connu pour promouvoir la culture des Premières Nations et qu’il se présente comme le Chef Pontiac Anishinaabek Fort de Coulonge Kitchesipirini.

Qui était Pontiac
Pontiac (ou de son nom original « Obwandiyag »), est un chef des Odawas, menant une coalition de plusieurs peuples des Premières Nations, militant contre le régime britannique. Pontiac serait né vers les années 1720 et il est décédé le 20 avril 1769 dans l’État de l’Illinois.

L’entrevue complète avec Roger Fleury est disponible ici.

L’entrevue avec le chef du Parti Vert du Québec, Alex Tyrell est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

Résumé du vote qui a divisé l'opinion des maires de la MRC Pontiac

27 novembre 2020

CHIP 101,9 s'est intéressé à la résolution déposée par la MRC Pontiac, demandant à ce que des conditions soient rattachées au financement destiné à payer le consultant Pierre Vézina, qui assure le développement du Centre de valorisation de la biomasse (CVB). La préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller, qui (...)

lire la suite

Les élus de la MRC soulignent l'arrivée de Debbie Laporte

27 novembre 2020

Lors de la rencontre des maires de la MRC Pontiac tenue mercredi soir dernier (25 novembre), les maires de la région ont souligné le départ de Gaston Allard à la mairie de Fort-Coulonge et l'arrivée de Debbie Laporte. À tour de rôle, les différents élus, telle que la mairesse d'Otter Lake, Kim (...)

lire la suite

Plusieurs emplois disponibles au CSSHBO

27 novembre 2020

Le Centre de service scolaire des Haut-Bois de l'Outaouais (CSSHBO) dit avoir grandement besoin de main-d'œuvre et ce dans plusieurs domaines différents. C'est ce qu'a fait savoir le directeur des ressources humaines du CSSHBO, Richard Leblanc. En entrevue a CHIP 101,9, Richard Leblanc a vanté (...)

lire la suite

« Nous allons en ressentir les répercussions pour les années à venir » - Mike Dubeau

27 novembre 2020

Dans sa plus récente mise à jour, le directeur général de la Commission scolaire Western Québec (CSQW), Mike Dubeau, a évoqué les impacts à long terme de la COVID-19 sur le système éducatif. Dubeau a abordé la question du déficit auquel font face les étudiants en ce qui concerne les possibilités (...)

lire la suite

La SQ lance l'opération nationale Alcool-Drogues

27 novembre 2020

L'ensemble des services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), intensifiera leurs interventions, dès aujourd'hui (27 novembre), jusqu'au 4 janvier prochain, dans le cadre d'une opération nationale concertée ciblant la capacité de conduite (...)

lire la suite

L'usine Papier Masson procède à la mise à pied temporaire de travailleurs

27 novembre 2020

Les dirigeants de Papiers White Birch pour l'usine Papier Masson (située dans le secteur Masson à Gatineau) dit avoir observé des signes encourageants pour la demande de papier journal sur les marchés mondiaux, mais que cette demande demeure inférieure à ce qu'elle était avant la pandémie de (...)

lire la suite


Annonces