Une mise à jour pour le retour du sport en Amérique du Nord
Article mis en ligne le 8 juillet 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Le retour du sport est à l’horizon, mais certains athlètes s’inquiètent encore de cette reprise, notamment avec une deuxième vague de COVID-19 imminente. CHIP 101,9 a passé en revue quelques ligues en Amérique du Nord pour voir dans quel contexte les amateurs sportifs pourront à nouveau voir leurs équipes préférées en action.

LNH :

La Ligue nationale de hockey (LNH) et l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH ou NHLPA en anglais) ont provisoirement convenu d’une nouvelle convention collective, comprenant le tour de qualification des éliminatoires 2020, qui doit commencer le 1er août. Le nouvel accord est actuellement en cours de vote par tous les acteurs et davantage d’information sera rendue disponible dans les prochains jours. Si tout se déroule comme prévu et que la LNH reprend le 1er août, les villes Toronto et Edmonton seront les deux principaux endroits où se disputeront les parties éliminatoires.

Selon Bob McKenzie de TSN :
Le plan est de jouer trois matchs par jour à Edmonton et à Toronto, le premier match commençant à midi, puis à quatre et huit heures. Il faut rappeler qu’il y a un décalage horaire de deux heures entre Edmonton et Toronto. Il y aura donc six matchs par jour, répartis sur une fenêtre de 15 heures, sinon plus.

S’il y a plusieurs matchs en prolongation, l’horaire sera repoussé jusqu’à la fin de la partie et après le nettoyage des bancs et des vestiaires. Bob McKenzie a également mentionné que lors du tour préliminaire, lorsqu’il y aura quatre équipes de placement dans l’Est et l’Ouest - les quatre meilleures équipes de chaque conférence - jouant des matchs de classement, il n’y a pas d’heures supplémentaires illimitées. Ils utiliseront alors simplement les heures supplémentaires et les tirs de barrage en saison régulière. Ces parties prendraient la plage-horaire de 16h, pour essayer de rattraper le temps si le premier match de la journée est très long, ou pour donner davantage de temps avant le match du soir.

C’est essentiellement ainsi que le hockey fonctionnera. La formule pourrait prendre une formule comme celle du tennis de l’US Open, une fois que les séries éliminatoires seront débutées. Il n’est pas rare d’entamer des matchs en prime time à minuit.

La ligue a-t-elle son mot à dire à savoir quels joueurs qui peut revenir ?

Nous savons que les joueurs de la LNH peuvent se retirer sans conséquence du retour au jeu de la ligue s’ils le choisissent. La ligue peut-elle également peser sur qui peut et ne peut pas jouer en fonction des problèmes de santé des joueurs ?

La Ligue nationale de hockey peut juger les joueurs inaptes à jouer s’ils pensent qu’ils présentent un risque plus élevé et qu’ils pourraient être extrêmement malades s’ils contractaient le nouveau coronavirus. Maintenant, les médecins d’équipe et les experts en maladies infectieuses que la Ligue nationale de hockey a embauchés devraient appeler ces joueurs. Prenons comme exemple Max Domi des Canadiens de Montréal et Kaapo Kakko des Rangers de New York. Ces deux joueurs sont des diabétiques de type 1 et ont la maladie cœliaque. Je ne dis pas qu’un médecin d’équipe de la LNH ou un médecin expert en maladies infectieuses va dire que ces gars-là ne sont pas aptes à jouer, mais ils doivent suivre ce processus. Max Domi et Kaapo Kakko, veulent faire partie du Return to Play et ils ont l’intention de jouer. Par contre, il y a cette étape supplémentaire en raison de leurs conditions sous-jacentes où les médecins devront signer qu’ils sont aptes ou pas à jouer. Tout ce processus aura lieu au début de la semaine prochaine lorsque le camp d’entraînement commencera et que les joueurs auront passé leurs examens médicaux d’avant la phase 3.

Et enfin, avec la nouvelle convention collective, nous pourrions voir les joueurs de la LNH retourner aux Jeux olympiques pour jouer pour leur pays en 2022 et 2026, mais cela reste à être décidé.

NBA :

Dans le cas de la National Basketball Association (NBA), les choses se compliquent un peu. Nous avons déjà vu des joueurs décider de ne pas jouer le reste de la saison à Disney World à Orlando pour des raisons médicales, mais il y a aussi l’enjeu entourant le débat sur l’injustice sociale aux États-Unis, principalement concernant la brutalité policière.

À partir de maintenant, la NBA devrait reprendre le jeu à la fin de ce mois-ci avec des matchs prévus pour le 30 juillet. Les joueurs se sont prononcés sur la façon d’utiliser leur influence pour dénoncer la brutalité policière. Entre autres, le mot-clé Black Lives Matter sera affiché sur les terrains lors du retour au jeu. Les plaques des noms des joueurs seront également remplacées par une liste de mots tels que Say Their Names et Power to the People.

Ceci dit, le premier match de la NBA depuis le 12 mars sera joué le 30 juillet alors que l’Utah Jazz affrontera les New Orleans Pelicans.

MLB :

Le baseball sera également de retour cet été après plusieurs accords ratés entre la ligue majeure de baseball (MLB) et la l’association des joueurs de la MLB. La ligue a décidé d’aller de l’avant avec une saison de 60 matchs, l’une des plus courtes de l’histoire de la ligue, et débutera le 23 juillet avec les Yankees et les Nationals. Bien que la saison doive commencer dans quelques semaines, certains joueurs s’inquiètent de la façon dont la ligue gère le dépistage de la COVID-19, avec plusieurs cas confirmés au cours des dernières semaines. Les Blue Jays devraient commencer leur saison le 24 juillet à Tampa Bay pour disputer une série de quatre matchs contre les Rays.

Les Nouvelles du Pontiac

Le nombre de cas actifs dans le Pontiac atteint maintenant 21

12 mai 2021

Si le Pontiac retourne en zone rouge suite à quelques semaines avec des mesures spéciales, c'est en partie à cause du nombre de cas actifs qui a diminué de manière importante dans les derniers jours. Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, le nombre de cas actifs (...)

lire la suite

« La levée des mesures pour le Pontiac est possible puisque la situation s'est améliorée, mais la population doit faire preuve d'une très grande prudence » - CISSS de l'Outaouais

12 mai 2021

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a publié un communiqué de presse pour confirmer que les mesures spéciales d'urgence seront levées pour la MRC du Pontiac, Gatineau et la MRC des Collines-de-l'Outaouais et ce, à compter du lundi 17 mai. Les mesures du palier (...)

lire la suite

Phare Ouest obtient le permis pour l'installation de l'éclairage sur le Pont Félix-Gabriel-Marchand

12 mai 2021

Malgré l'incertitude qui plane sur la fin des travaux du Pont Félix-Gabriel-Marchand, Louis Harvey de l'organisme Phare Ouest garde le cap afin d'installer l'équipement pour assurer l'illumination du pont couvert. Louis Harvey a confirmé à CHIP 101,9 avoir obtenu un permis pour débuter (...)

lire la suite

Connexion Fibre Picanoc confirme le départ de Bernard Roy

12 mai 2021

Connexion Fibre Picanoc (CFP) a confirmé que le directeur général de la MRC Pontiac, Bernard Roy, a quitté la présidence du conseil d'administration de Connexion Fibre Picanoc. Par contre, le CA de CFP se dit toujours bien actif pour la continuité des opérations malgré les plus récents changements et (...)

lire la suite

Les mégots de cigarette demeurent une cause importante de feu en forêt selon la SOPFEU

12 mai 2021

Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, il semble que les déchets provenant des fumeurs qui sont parfois jetés au sol causent en moyenne 80 feux de végétation chaque année. Par temps chaud et sec, un mégot qui atterrit dans les broussailles peut facilement allumer un incendie. Avec un peu (...)

lire la suite

Le député de Pontiac William Amos annonce un programme pour financer des emplois pour les jeunes en agriculture

12 mai 2021

Le député de Pontiac William Amos a annoncé un investissement fédéral pouvant atteindre 21,4 millions de dollars qui vise à bonifier le Programme d'emploi et de compétences des jeunes (PECJ) et à financer environ 2 000 nouveaux emplois pour les jeunes dans le secteur agricole. « Aujourd'hui plus que (...)

lire la suite


Annonces