VTT : Le MTQ refuse une fois de plus de réduire la vitesse sur la route 148 entre Davidson et Waltham
La MRC Pontiac devra trancher sur le futur de la PPJ
Article mis en ligne le 5 février 2020
dernière modification le 10 février 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Le conseil municipal de Waltham a rendu publique mardi soir la décision du ministère des Transports du Québec (MTQ) de rejeter la demande de la municipalité de réduire la vitesse sur la route 148 entre le pont à Waltham et le chemin Thomas-Lefebvre à Davidson (Mansfield-et-Pontefract) pour y permettre la circulation de véhicules tout terrain (VTT).

Le directeur général de Waltham, Fernand Roy.

La réduction de la vitesse sur les quelques 10,5 km séparant Waltham et Davidson se voulait une alternative à l’emprunt de la piste cyclable PPJ (route verte) pour le passage des VTT.

Le rapport d’analyse du MTQ, qui comprend 13 pages, décrit les caractéristiques de la demande faite par la municipalité en juillet 2019.

Une section historique présente une étude réalisée en octobre 2016 pour traiter une requête similaire, qui ne concernait pas le passage des VTT.

Le MTQ dit avoir évalué la vitesse pratiquée par les usagers de la 148, l’environnement routier et le bilan des accidents survenus sur le tronçon visé entre 2014 et 2018.

Extrait du rapport (rédigé en octobre 2019) :

Risque de conflits :
-  Non-respect de la vitesse à 70 km/h par les usagers de la route, car l’environnement est permissif.
-  Les VTT devraient circuler sur plusieurs kilomètres sur le réseau du ministère.
-  Le pourcentage de camions lourds est élevé.
-  Des arrêts d’autobus scolaires sont présents dans ce secteur.

Sommaire :
-  Le bilan d’accident est non problématique et l’indice de sécurité du site est inférieur à l’indice de gravité famille.
-  Le secteur a les caractéristiques d’une zone de vitesse à 90 km/h et le modèle sélectif propose une vitesse de 90 km/h.
-  Plusieurs conditions de la directive ne sont pas respectées.
-  Plusieurs éléments sont non favorables pour la circulation des VTT sur cette portion de route.

 Conclusion :

Permettre la circulation des VTT en accotement sur la route 148 occasionnerait une dégradation de la sécurité routière. L’analyse n’est pas favorable à une diminution de vitesse donc statu quo pour la vitesse de 90 km/h.

Résumé de la vérification pour modification de la limite de vitesse
Conditions70 km/h
5-1. La diminution n’est pas 40 km/h Respectée
5-2. Sécurité / a) La différence entre la vitesse pratiquée et la demande est inférieure à 25 km/h Vitesse pratiquée 98 km/h
Différence de 28 km/h
Non respectée
5-2. Sécurité / b) Limite de vitesse cohérente entre les segments aux caractéristiques physiques homogènes (différence inférieure à 30 km/h) ainsi que les changements pas trop fréquents Respectée
5-2. Sécurité / c) Les vitesses recommandées dans les courbes resteront justifiées (courbe du chemin Chapeau-Waltham recommandée à 75 km/h) Non respectée
5-2. Sécurité / d) Les panneaux de signaux avancés resteront justifiés. (Panneau d’arrêt d’autobus n’est plus justifié.) Non respectée
5-2. Sécurité / e) Si diminution à 50 km/h, il y a présence d’aménagements urbains N/A
5-3. La mobilité des usagers n’est pas compromise si la réduction à 50 km/h < 1 km et 70-80km < 2 km Non respectée
(10,5 km)
5-4. Les opérations de contrôles demeurent possibles Respectée

Le conseil municipal attend maintenant que la MRC Pontiac tranche sur l’utilisation de la piste cyclable à cet endroit. Deux options sont sur la table, selon le conseiller Gérard Pharand : la création d’une piste multi-usage, ou l’ajout d’une piste réservée aux VTT en parallèle à la PPJ.

La municipalité de Waltham étudie toutefois la possibilité de faire réduire la vitesse sur la route 148 dans la zone habitée de son territoire, cette fois pour assurer la sécurité des résidents et des passants et non pour la permission des VTT. Plus de détails concernant ce projet seront bientôt disponibles.

L’entrevue complète est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

Projections nationales : entre 11 000 et 44 000 morts dans le meilleur des scénarios

9 avril 2020

Dans le meilleur des scénarios, et ce, à condition que le Canada soit en mesure de maîtriser le virus, la COVID-19 ferait entre 11 000 et 44 000 morts au pays, selon les prévisions annoncées plus tôt ce jeudi par l'administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada, Theresa Tam. Ses (...)

lire la suite

La pandémie complique l'éducation aux adultes et l'éducation professionnelle

9 avril 2020

La pandémie de la COVID-19 force le domaine de l'éducation à faire certaines adaptations. Si le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, a déjà déclaré que les élèves du secondaire et du primaire serait assurés de passer à l'étape suivante, il en est autrement pour les élèves de l'éducation aux (...)

lire la suite

« On est en train de la gagner cette bataille » - François Legault

9 avril 2020

Le premier ministre du Québec, François Legault, s'est dit optimiste face aux prochaines semaines dans la lutte contre la COVID-19. Dans son point de presse quotidien ce mercredi, il a partagé que le gouvernement prépare un plan de réouverture de certains secteurs économiques, entreprises et (...)

lire la suite

Répondre aux besoins des médias d'information

9 avril 2020

Bien que les médias d'information aient été qualifiés de « service essentiel » dans le contexte de la pandémie de COVID-19, aucun soutien financier n'a encore été accordé dans le Plan d'urgence du gouvernement Legault. Cette situation a fait réagir certains élus du Québec, notamment la députée de Verdun (...)

lire la suite

Fire Danger in the Pontiac

8 avril 2020

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) has observed a HIGH fire danger index for Tuesday and Wednesday, in effect in all southern Quebec regions, including the MRC Pontiac. Bans on open fires SOPFEU invites municipalities to consider suspending domestic fire permits across the (...)

lire la suite

Québec dévoile des scénarios en lien avec la COVID-19

8 avril 2020

Le coronavirus pourrait faire entre 1 260 et 8 860 décès au Québec au 29 avril, selon les scénarios présentés lundi par la Direction de la santé publique du Québec. Le conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique, Richard Massé, s'est dit confiant que la réalité se rapprochera (...)

lire la suite


Annonces